CSB Bourail

CSB Bourail

vice-champion sur route CADET

Je suis vice-champion 2010 de Nouvelle-Calédonie de course sur route.

Par Emmanuel FLEUROT.

 

Samedi 31 juillet 2010 se disputait le championnat de Calédonie sur route (CADET) entre la mairie de BOULOUPARIS et le Parc FAYARD à DUMBEA, soit 65 kms.

Nous étions 7 coureurs cadets au départ dont 3 du CSBourail.

De gauche à droite : c'est moi, Djavid ROY et Andrew BLOMME.

 

Voici le portrait de chacun de nous pris au départ mais dans l'ordre d'arrivée à Dumbéa.

Anthony DUBAIN

 

c'est encore moi.

 

Djavid ROY

 

 manque des photos, complément ultérieur.

 

Jean-Patrick GOYETCHE (JP)

 

Bryan CLEMEN

 

 

Andrew BLOMME

 

et Alex FOUR.

 

Je me sentais bien avant le départ et pour une fois je n'avais pas de douleurs intestinales (stress).


Juste avant le coup d'envoi.


Les premiers tours de roues.

 

 

Dès le départ donné, Anthony nous mettais la pression par une petite accélération.

Dans les premiers kilomètres, nous roulions à 40km/h de moyenne.

A la première butte, celle de Port-Ouenghi, Alex décrochait du groupe pour ne jamais revenir.

A hauteur de la rivière de Tontouta, peloton emmené par Anthony.

 

 

 

 

Après le village de Tontouta, nous avons augmenté notre allure à 50 km/h.

Dans l'ascension du col de la Pirogue, Anthony plaçait sa première attaque et le peloton éclatait.

Il passait le sommet du col avec plusieurs dizaines de mètres d'avance sur un groupe mené par JP, avec Djavid et moi. Je me sentait bien et était heureux d'avoir bien réagi en ne me faisant pas distancer dans un col.

 

 

 

Anthony l'échappé à la Pirogue.


les poursuivants, JP, Djavid et moi.



Près de deux cent mètres derrière, pointaient Andrew et Bryan. Ils n'allaient jamais pouvoir recoller au groupe de tête.

Dans la descente du col, JP par une petite accélération joignait Anthony.

J'ai plus relevé une vitesse de 63 km/h sur mon compteur en descente.

Mais dans la plaine de Port Laguerre, nous reformions un groupe de 4, pour une explication dans le final. Les cols de Katiramona et de Nondoué nous attendaient après le village de Païta.

 

A l'échangeur nord de Païta, le groupe des 4.

 

L'allure avait nettement diminuée dans la traversée du village de Païta, c'est alors que j'ai décidé de porté une attaque. Je me suis échappé sur plusieurs kilomètres. Mais seul contre un vent de face, Anthony et JP sont revenu sur moi au pied du col de Katiramona. Distancé, Djavid recollait dans la montée du col.

Avant le sommet de Katiramona, Anthony portait une accélération décisive qui aller l'amener à la victoire.

Je réagi encore bien en emboîtant la roue de d'Anthony et laissant Djavid et JP derrière nous.

Mais avant le col de Nondoué, j'ai attrapé un point de coté, ce qui m'a ralenti. Anthony n'avait plus qu'à faire parler son expérience et s'envoler vers la victoire et ce titre tant convoité.

Au sommet de Nondoué, Miguel TESSIER, à moto et que je remercie, m'a accompagné dans la descente du col et jusqu'à la ligne d'arrivée. Avec un mal de dos qui s'était rajouté, il m'a encouragé et je suis revenu sur l'homme de tête. Je voulait absolument terminé sur le podium et conservé cette deuxième place, alors j'ai tout donné et je n'ai fini qu'à quelque dizaine de mètres du vainqueur du jour, Anthony DUBAIN.

J'ai pu voir mon père très fier de moi l'arrivée, de voir ma progression, car cela ne fait qu'un an et demi que je fais du cyclisme. En 2009, j'était quasiment toujours la lanterne rouge.

J'ai reçu les encouragements de plusieurs personnes bénévoles qui s'occupe de cyclisme ou ont des enfants évoluant dans les différents clubs sur le territoire.

Anthony vainqueur.

 

Mon arrivée.


Le podium.

je tiens à remercier chaleureusement mon entraîneur et Président du CSBourail, Joris BELPADRONE, qui me permet de m'entraîner sur Bourail et m'apporte des précieux conseils ainsi qu'un appui technique.

Je tiens également à remercier grandement monsieur Roger REUILLARD, qui m'a offert mon vélo route « BIANCHI » l'an dernier.

Mr REUILLARD et moi, au vélodrome de VOH.

 

 

Merci pour votre lecture.

Je vous donne rendez-vous pour un titre majeur.

Emmanuel FLEUROT.



04/08/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres